Séminaire Agilité et Open Source à Genève

November 22nd, 2005 par Franck Arnulfo

La société genevoise Hortis organise le 1er décembre un séminaire gratuit intitulé “La rencontre de l’Agilité et de l’Open Source”.
Ce séminaire a lieu à Genève et est ouvert à tous via une inscription en ligne.

Deux conférences sont prévues:

  • “Méthodes agiles: l’art de l’équilibre” par Laurent Bossavit (consultant et formateur indépendant)
  • “La stratégie Open-Source de Sun Microsystems : l’innovation est ailleurs…” par Karim Mazouni consultant en architecture logicielle chez Sun.

Je me permet de parler de ce séminaire ici car je connais personnellement les personnes qui s’en occupent et qu’elles connaissent bien ce domaine et qu’en plus j’espère bien y assister !

Les liens:

4 Responses to “Séminaire Agilité et Open Source à Genève”

  1. JBB Says:

    Une nouvelle forme de webmarketing est née !
    “Publie 10 articles sur 10 blogs et tu seras invité à mon séminaire”. A quand les blogs payants.

    J’en profite pour lancer un sondage sur une idée saugrenue qui m’est venue à la lecture de cet article : “Qui est ‘POUR’ la facturation à 1/10000ème d’euros de chaque article publié sur un blog. L’intégralité des fonds étant reversée à la recherche ou à des associations.” Une nouvelle taxe TOBIN du Web.

    JBB
    P.S : Sinon, j’aimerai connaitre celui qui a choisi le thème de Sun : “l’innovation est ailleurs”. Pas très flatteur pour eux.

  2. Eric Says:

    Est-ce que ce la conférence sera enregistrée puis disponible ?

    Euh JBB, qui payera cette taxe la personne qui écrit l’article, la personne qui le lit ? Je suis pas sûr que cela permette la diffusion du savoir…

    DE plus, je ne suis pas pour toutes ces taxes “indirectes” qui viennent se greffer non pas à la source mais sur les produits (la taxe de billet d’avion, la taxe sur les produits de stockage, la taxe sur les FAI, etc…).

    Je ne vois pas pourquoi lors de l’achat d’un disque dur je paye une taxe qui va à la SACEM (qui à ma connaissance redistribue cette somme en fonction des ventes des artistes). Idem pour le CD vierge sur lequel je grave une distribution Linux. Ou plus anciennement sur la vignette automobile…

    Même si l’objectif est bon, je trouve la méthode injuste. Pourquoi mettre une taxe sur les billets d’avion pour fournir de l’aide aux pays en voie de développement (si ce n’est parce que cela est simple…). Soit c’est une opération privée (je fais un don à une association caritative), soit c’est une action “public” et plutôt que diminuer l’impôt sur le revenu et augmenter les taxes “locales”, mieux vaux que l’Etat conserve cet argent pour en faire bénéficier les pays en voie de développement avec un réferendum sur ce sujet…

    Personnellement, je suis pour une taxation à la source (le revenu) et en fonction des revenus qui est à mon sens plus juste.

    Oups on rentre dans la politique là, désolé…

  3. JBB Says:

    Eric, merci de ta réponse sincère (que je partage aussi d’ailleurs sur l’aspect injuste).
    Il y avait là derrière plusieurs idées :
    1- tout d’abord l’idée de donner “sans s’en rendre compte”. Il est quand même plus simple de donner sans avoir à faire le chèque que tu vas mettre dans une enveloppe, puis timbrer, puis poster, … et que tu ne fais plus malgré ta générosité. Cela rejoint l’idée du prélèvement à la source (je n’ai pas de solution technique pour les blogs je te rassure), sauf que là tu es prélevé à l’échange (donc à la création d’article).

    2- l’idée d’une somme quasi-nulle -par ex. 1€ pour 1000 articles (je n’ai pas fait l’étude de marché)- mais qui, multipliée par des milliards donne beaucoup. Classique.

    3- l’idée de don “facultatif”. Seuls les blogs “citoyens” (avec un label que je déposerait, faut pas perdre le nord tout de même) aurait accès à ce système

    4- le fait de créer une communauté responsable, généreuse et citoyenne (un peu mai 68) de bloggueurs qui par l’échange créent de la valeur. en gros tu est un cyber-citoyen, tu as la chance d’avoir la parole, d’échanger, .. mais tu n’oublies pas d’être généreux et humain. On s’égare un peu mais bon …

    5- Et puis pour ne pasdéresponsabiliser les politiques on peut imaginer que ces dons sont déductibles de l’abonnement internet, des impôts ou autre (je peux les mettre sur mon compte aux Bahamas si cela arrange).

    C’est évidemment transposable à d’autres domaines (SMS, Téléphonie, …). Je ne comprends d’ailleurs pas que les opérateurs n’aient pas pensé à cela pour se faire plus de fric (pas pour être citoyen, je ne rêve pas non plus)

    Bref, c’est vrai tout cela est injuste. Mais est-ce vraiment juste de pouvoir blogguer sur l’élimination de PetassGirl de la Star’AC alors que d’autres n’ont pas à manger ?
    C’était juste pour casser l’ambiance par un raccouci rapide j’en conviens.

    JBB

  4. Eric Says:

    En ce qui concerne les opérateurs téléphonique je crois que cela était le cas pour le tsunami en asie…

    On va encore me dire que je suis ronchon et que j’aime bien contredire (Freddy le sait bien :-) )… Actuellement l’ensemble de la richesse sur terre est accaparée par bien peu de personnes et c’est plutôt vers cette source qu’il faut aller puiser (transaction financière, transaction immobilière, Total, par exemple).

    En plus, j’ai souvent l’impression que le don est fait pour se donner bonne “conscience” (et pouvoir voter pour la PetassGirl de la Star’Ac, mais bon c’est encore un autre sujet, non ?).

    Bon allez Franck il faut que tu modifie WordPress pour que l’on puisse faire le premier blog citoyen!

    Et si on faisait un service citoyen pendant un an, les jeunes doivent travailler pour une organisation caritative ? ;-)

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.